Le Manifeste - N° 3 - Janvier 2004

 

Les brèves

 

 

 

Coca-Cola : on y croit tous !
Le programme « Passeport vers l’emploi » présenté à la Mission Ville de la Préfecture des Bouches-du-Rhône par Coca-Cola Entreprise est destiné aux jeunes des quartiers défavorisés du département, afin de les initier au monde du travail. Ce projet s’inscrit dans la continuité de la Convention de partenariat signée entre les deux acteurs en 1998. L’usine Coca-Cola Entreprise des Pennes-Mirabeau sera le lieu d’un dispositif « innovant et expérimental » impliquant le personnel de ce site industriel, en partenariat avec différentes structures susceptibles de mobiliser des jeunes. Le programme s’articule autour de deux actions distinctes regroupées dans le « passeport vers l’emploi Coca-Cola » avec la découverte de l’environnement de production dans une industrie très automatisée et l’entraînement à l’entretien de recrutement.
Sans commentaires…!
Retour Haut de Page

Abrutissement garanti
Il n’y a pas d’argent pour les intermittents du spectacle mais la ministre de l’Industrie, Nicole Fontaine, va créer un « fonds d’aide à la production » de jeux vidéos doté de l’équivalent de 200 millions de francs de fonds publics. Un service public d’abrutissement obligatoire !
Retour Haut de Page

L’arnaque
Ryanair, serait la « seule compagnie aérienne à conditionner l’ouverture de ses lignes à des aides directes » des aéroports. Le racket fonctionne comme suit : « Vous rendez visite au Maire d’une ville moyenne de province. Son aérodrome périclite. Vous lui demandez une subvention ou à défaut la gratuité d’usage de la piste. En échange, la Ville aura droit à une desserte aérienne directe vers Londres ». Ces méthodes viennent d’être condamnées par les tribunaux. La compagnie pratique aussi la générosité (intéressée) aux frais du contribuable. À l’audience, le Pdg a distribué des billets gratuits aux « manifestants » venus le soutenir. La privatisation, c’est la jungle !
Retour Haut de Page

Tiens donc !
Quand Fabius était ministre des Finances, son directeur de cabinet s’appelait Cremel. Avant d’exercer cette fonction officielle, ce monsieur était président du directoire de P.P.R. interactive. Après, il est devenu directeur général de la Fnac. Toujours dans le groupe Pinault, Printemps, Redoute… Son PDG, François Pinault a aussi des amis à droite. Grâce à eux, le contribuable payera sa caution aux États-Unis dans l’affaire Executive Life.
Retour Haut de Page

Assureur des assureurs
Denis Kessler, vous connaissez. Ce permanent du MEDEF s’est reconverti (Ça arrive aussi chez eux !). Il dirige une entreprise : la SCOR. Celle-ci est l’assureur des assureurs. Elle se finance en bourse. Suite à de mauvaises spéculations, son crédit et le cours de ses actions se sont fortement dégradés. Une augmentation de capital est en cours. L’issue en est douteuse. Kessler ne s’est toutefois pas oublié. Il s’est versé une petite prime personnelle : les fameuses « stock-options ».
Retour Haut de Page

Au charbon
Des « stock-options » sont aussi prévues pour les employés de SCOR. Ceux-ci sont très inquiets pour l’avenir de l’entreprise. Ils n’en demandaient peut-être pas tant. Les primes ne seront toutefois versées que s’ils atteignent les résultats fixés par le patron ! Ce dernier est expert en « refondation sociale » et grand pourfendeur de « privilèges publics ». En allant au charbon, il a un peu plus de mal !
Retour Haut de Page

Libération d'André Tarallo
André Tarallo, l'ancien « Monsieur Afrique » d'Elf a été libéré le 7 janvier pour « raison de santé » sur décision de la cour d'appel de Paris. Différents spécialistes auraient constaté que sa détention était incompatible avec son état de santé, étant donné le « risque d'une attaque cérébrale due à l'obstruction d'une artère carotide ». La cour d'appel a soumis M. Tarallo à une assignation à résidence, lui imposant de résider chez lui à Paris dans le 7e arrondissement et de n'en sortir que pour les besoins de la vie courante… L'ancien directeur des hydrocarbures du groupe pétrolier français, condamné à quatre ans de prison et à une amende de 300 millions de francs (et oui !) était incarcéré depuis le 12 novembre.
Nathalie Ménigon, incarcérée depuis dix ans, n'a pas eu droit à une telle clémence. Or, elle souffre de troubles de l'équilibre, de la motricité et de pertes de mémoire à la suite de deux accidents vasculaires cérébraux. Est-ce une question de spécialistes, d'avocats ou de traitement de faveur ?
Retour Haut de Page

Palestine
Nouvel ennemi de taille pour les Israéliens stationnés à Hébron : des rats géants attirés par les monceaux d’ordures qui s’amoncellent dans la ville. Ils ont pénétré dans les baraquements militaires et mordu des soldats.
Mais il n’y a pas que les rats qui attaquent en ce moment les soldats israéliens : à Naplouse, un chien berger allemand de l’armée israélienne, dressé pour l’attaque, a mordu férocement l’un des soldats.
Retour Haut de Page

Israël
15 réservistes d’une unité d’élite de l’armée israélienne, la Sayeret Matcal, ont annoncé le 21 décembre dernier qu’ils ne participeraient plus à l’oppression des Palestiniens, ni à la défense des colonies juives dans les territoires.
La lettre des 15 réservistes intervient 3 mois après la pétition signée par 25 pilotes militaires israéliens dans laquelle ils refusaient d’exécuter des missions dans les territoires palestiniens.
Le 25 janvier 2002, 52 officiers et soldats réservistes israéliens avaient annoncé qu’ils refuseraient de servir dans les territoires. Le texte avait recueilli plusieurs centaines de signatures.
Retour Haut de Page

Libye
Tripoli rentre dans le rang « de la communauté des nations » : Kadhafi a déclaré le 19 décembre qu’il renonçait à tout programme d’armes de destruction massive (alors qu’il avait toujours dit que la Libye n’en possédait pas). Il s’est en outre engagé à soutenir les efforts de lutte contre le terrorisme de la communauté internationale.
Mais le président Bush n’entend pas lever les sanctions dans l’immédiat.
Retour Haut de Page

Canada
Au nom des cultures différentes, le Canada se prépare à adopter une loi qui imposera des juges islamiques dans les tribunaux canadiens. Ces nouvelles dispositions de loi pourraient permettre à ces tribunaux d’appliquer la Chariâ dans toute son «étendue : du divorce à l’héritage, le tutorat, le mariage, l’application des peines. Déjà fonctionnels en Ontario, ces tribunaux tranchent des conflits entre musulmans dans des litiges matrimoniaux.
Cette pratique si elle se généralise à l’ensemble des musulmans au Canada va créer un statut de citoyen à part, instaurant un système judiciaire à deux vitesses, l’un pour les Canadiens « de souche », l’autre pour les Canadiens musulmans.
Retour Haut de Page

Suisse
Au nom de la neutralité de la Suisse, plusieurs centaines de ses ressortissants avaient perdu leur emploi ou été condamnés à une amende, voire à une peine de prison, pour avoir aidé des victimes des persécutions nazies à fuir, ou pour les avoir hébergées de 1933 à la fin de la seconde guerre mondiale. Une loi entrée en vigueur le 1er janvier 2004 vient de les réhabiliter.
Retour Haut de Page

Irak
La manifestation d’enthousiasme dans les rues de Bagdad diffusée par la chaîne Al-Jazira à l’annonce de la capture de Saddam Hussein et rediffusée par les chaînes de télévision du monde entier a été provoquée par une fausse information : la chaîne a prétendu qu’en réalité il s’agissait d’un sosie de Saddam Hussein. Et cette information là, ce sont nos chaînes de télévision qui ont omis de la signaler à leurs téléspectateurs.
Retour Haut de Page

Venezuela
D’après le général James Hills, chef du commandement sud des états Unis, le Venezuela est devenu un sanctuaire de terroristes islamiques. De telles déclarations sont de plus en plus fréquentes dans la presse américaine. Il faut dire que le Venezuela est l’un des 3 principaux fournisseurs de pétrole étranger aux états Unis, et que Chavez annonçait en novembre l’initiative Petrosur qui vise à combiner les réserves pétrolières du Venezuela avec celles de l’équateur, du Brésil et de Trinité et Tobago pour intégrer les ressources pétrolières du continent.
Un petit air de déjà vu.
Retour Haut de Page

Mauritanie
Mohamed Khouna Ould Haidallah accusé de tentative de coup d’état par le gouvernement mauritanien a été condamné à 5 ans de prison avec sursis, 5 ans de privation de ses droits civiques et civils, et à une amende équivalent à la somme de 1 250 euros.
La justice mauritanienne n’est pourtant pas abonnée d’habitude à tant de clémence, surtout face à des accusations aussi graves que celles dont devait répondre le principal challenger du général Ould Taya aux dernières élections présidentielles en Mauritanie !
Retour Haut de Page

Algérie : Suspension du FLN
Le mardi 30 décembre, la justice algérienne a prononcé la suspension des activités et de la trésorerie du Front de libération nationale (FLN), dont le secrétaire général est Ali Benflis, ancien Premier ministre d'Abdelaziz Bouteflika et son principal rival à l'élection présidentielle d'avril 2004.
Cette décision a été prise par un tribunal algérois, à la suite d'une plainte de militants du parti qui accusaient le FLN de ne pas respecter ses propres statuts et qui demandaient l'invalidation du dernier congrès. Le FLN a organisé une manifestation de protestations devant le Parlement à Alger au cours de laquelle plusieurs manifestants ont été molestés par la police.
Cette suspension s'inscrit dans un conflit latent entre le Président et son ancien Premier ministre. Mais est-ce l'expression de convictions politiques opposées ou une lutte de pouvoir entre deux hommes politiques acquis aux mêmes thèses économiques libérales ?
Retour Haut de Page

Maroc
Mohamed VI vient de libérer un journaliste emprisonné pour ce qui n’était ni plus ni moins qu’un délit d’opinion. En France, on se pâme devant ce dirigeant «0éclairé » parce que formé en Europe (perle entendue sur Radio France International le 9 janvier). Décidément, la « supériorité de l’homme blanc » revient en force !
Retour Haut de Page

Afghanistan : Supériorité de l’homme blanc - suite
Georges W. Bush se félicite de l’adoption par la Loya jirga (assemblée «traditionnelle» afghane constituée de toutes pièces pour les besoins de la cause) d’une constitution qui «opose les fondations d’institutions démocratiques et fournit un cadre pour les élections nationales de 2004 ». On se doute qu’elle a l’aval des Etats-Unis cette constitution, puisque les Afghans n’ont eu qu’à recopier le modèle fourni par les Américains. On n’est jamais si bien servi que par soi-même.
Retour Haut de Page

Préméditation
Bush avait programmé la guerre en Irak dès janvier 2001 (huit mois avant le 11 septembre) et cherchait des prétextes pour le faire, selon l’ancien secrétaire du trésor limogé en 2002, Paul O’Neill. Ce dernier déclare aussi : « Pour moi la notion d’action préventive selon laquelle les états-Unis ont le droit unilatéral de faire ce qu’ils décident de faire est une évolution vraiment énorme ». Ils sont bien tous à mettre dans le même sac !
Retour Haut de Page

Suppression du rallye Paris-Dakar
Il est parti, mais il reviendra...
Un collectif pour la suppression du Paris-Dakar s’est constitué. Voici un extrait de leur texte : « Depuis 1979, le Rallye-Dakar défie la conscience démocratique. Une caravane agressive d’engins rutilants traverse pendant plusieurs jours les pays les plus démunis d’Afrique. Non seulement la faune et la flore autochtones sont dévastées, piétinées et détruites, mais les populations locales ne sont pas plus respectées. Plusieurs victimes, morts et blessés ont déjà été sacrifiés à ce luxe néo-colonialiste indécent qui étale aux yeux des populations du Sud, affamées par les guerres et les maladies, le luxe technologique des multinationales du Nord dominateur. Ils exigent que le gouvernement français et les pouvoirs publics refusent toute aide directe ou indirecte à cette honteuse entreprise. Ils demandent aux gouvernements des pays traversés de refuser leur concours à ce rallye et appellent toutes les organisations démocratiques et humanitaires à constituer enfin un front commun pour dénoncer publiquement et par tous les moyens appropriés ce rallye qui s’apparente à une croisade de négriers. ».

Envoyez directement votre contribution à l’adresse : critique.sport@libertysurf.fr
ou par courrier postal :
Collectif pour la suppression du Rallye-Dakar"
LDH centre Blaise Pascal
rue maréchal Joffre
63000 Clermont
Texte intégral sur http://www.associations45.ras.eu.org

Retour Haut de Page